voleur

2 août 2017

Rassurez-vous citoyens, il n’y a pas qu’au PS…

Nous apprenons que le frétillant Armand De Decker (MR) cumulera pension de bourgmestre et revenus de député. Le pauvre a bien annoncé qu’il renonçait à la rémunération de bourgmestre (sortez la médaille) à laquelle il pouvait encore prétendre puisque son successeur n’est pas encore désigné.

Mais, comme le souligne le Premier échevin de la commune d’Uccle, Marc Cools (MR pourtant lui aussi), De Decker a demandé  de pouvoir bénéficier de sa pension de bourgmestre, dès ce moment.

« Une pension qu’il va pouvoir cumuler avec son traitement de député (environ 10.000 euros brut par mois). Même si le cumul après 65 ans d’une pension et d’autres revenus professionnels est légal, la décence aurait voulu qu’il attende de ne plus être parlementaire pour pouvoir bénéficier de sa pension de bourgmestre. D’autant plus que son épouse est également députée bruxelloise et que tous deux ont encore d’autres mandats rémunérés », a dénoncé l’ex-candidat à la succession d’Armand De Decker à la tête de la commune.

Rappelons que suite à la démission d’Armand De Decker, (on se demande pourquoi il n’y a pas licenciement immédiat pour escroquerie ou assimilé), la section libérale d’Uccle avait désigné le 25 juin dernier le député bruxellois et échevin des Finances de la commune, Boris Dilliès, par 14 voix sur 19 comme candidat pour succéder au  démissionnaire.

Boris, délicieux prénom peut-être courant à Astana…

Encore un dérapage de la particratie qui lentement mais sûrement détruit notre démocratie de façon légale…

Tiens, à ce sujet, qui fait les lois ?

Paul et Mike (prononcez Polémique)