tete de mort

AOUT 2017

Il y a une chose que je ne ferai jamais, c'est acheter en ligne sur Amazon même si cela procure des avantages financiers.

Les désavantages par contre sont bien plus importants notamment en termes d'emploi.

Des sociétés de ce type contribuent à la destruction lente mais inéluctable de l'emploi et du commerce.

Vous verrez que bientôt, même des sociétés apparemment bien portantes comme Mediamarkt ne pourront plus suivre.

Pour preuve, en magasin, chez Mediamarkt il n'y a presque plus rien. Quand vous y allez, ils vous montrent de plus en plus d'objets quels qu'ils soient sur Internet et ils vous proposent de commander puis de revenir chercher l'objet ou de vous l'envoyer. A quoi sert encore le magasin ? 

Et les petites et moyennes entreprises commerciales passent elles aussi à la vente via Internet. Un beau soutien-gorge, madame, consultez notre catalogue et cliquez. Prenez aussi le caleçon avec rayures pour monsieur, il en sera ravi. En deux clics, ce sera livré chez vous cette semaine.

Cette mondialisation-là va nous tuer... presqu'autant que le religieux (vous savez, les copains du petit bonhomme imaginaire que personne n'a jamais vu); enfin ça, c'est un autre commerce.

Et les consommateurs sont les premiers responsables : ils scient la branche sur laquelle notre société consumériste les a assis.

Un exemple parmi d’autres ? Vous faites vos courses dans les grandes surfaces en scannant vous-mêmes vos achats… Combien d’emplois de caissières supprimez-vous ? Vous avez peut-être supprimé l’emploi de votre voisine, de votre cousine ?

Keynes disait qu’à long terme, nous sommes tous morts.

On dirait que la société avance à grands pas dans ce sens vers ses échéances…